Journées françaises de l’évaluation juin 2013 à Grenoble

Les prochaines journées françaises de l’évaluation qui se dérouleront les 6 et 7 juin 2013 à Grenoble, sous le thème :

Evaluation des politiques publiques : Etat(s) de l’Art et controverses. L’évaluation des politiques publiques est-elle un bien en soi ou un mal nécessaire ?

L’évaluation des politiques publiques est-elle un bien en soi ou un mal nécessaire ? Il ne vous étonnera pas que la Société Française de l’Ėvaluation penche vigoureusement du côté du premier terme de l’alternative ! Pourtant, des voix s’élèvent aujourd’hui :

  • soit pour mettre en cause la pertinence de l’évaluation : l’évaluation réduirait une réalité complexe à quelques chiffres ; l’évaluation ne rendrait pas compte de la mesure du bien-être ; l’évaluation serait le cheval de Troie d’un libéralisme outrancier ; etc.
  • soit pour mettre en doute l’utilité de l’évaluation : l’évaluation ne parviendrait pas à aider vraiment à la décision ; l’évaluation ne mobiliserait pas vraiment l’ensemble des partenaires nécessaires ; l’évaluation ne se prononcerait pas franchement sur la performance des politiques ; l’évaluation participative serait une illusion ; etc.

Ce programme n’est pas proposé n’importe où : la Ville et la Métropole de Grenoble qui nous accueillent figurent parmi les lieux qui comptent aujourd’hui, en France, en matière d’évaluation des politiques publiques, avec une Région Rhône-Alpes également en pointe en ce domaine.

La venue de Didier MIGAUD, premier président de la Cour des Comptes, militant permanent de l’évaluation, et de Geneviève FIORASO, ministre d’un gouvernement qui a lancé 40 évaluations pour 2013, devraient encore accroître l’ancrage de l’évaluation des politiques publiques dans l’actualité.

 

Retrouvez toutes ces informations et plus encore (inscription en ligne, liste d’hôtels) sur www.jfe2013.fr

* Le programme

Télécharger (PDF, 381KB)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.